Aéroport de Perpignan: chronique d’une mort annoncée

No Comment

Ce qui arrive à l’aéroport de Perpignan était malheureusement prévisible. Ce qui est grave, c’est que nos élus consulaires et politiques semblent tous surpris par ce nouveau coup dur porté à l’économie de notre département. Elus du conseil général et de l’agglomération en tête donnent la preuve d’une hypocrisie généralisée et d’une lâcheté sans égal vis-à-vis du conseil régional : qui a jeté notre aéroport dans les bras du conseil régional en 2007 ? Ceux-là mêmes qui pleurent aujourd’hui leur impuissance sur ce dossier. Si nous avions eu le cran de garder le contrôle sur l’aéroport, nous n’en serions pas là aujourd’hui !

Sur le fond, cela ne veut pas dire que l’aéroport n’aurait pas été confié à un tiers. Après tout, après 15 années de gestion catastrophique menée par Bernard Fourcade – qui ont produit les résultats désastreux que tout le monde connait – comment ce dernier pouvait-il faire croire que son projet était crédible ?

Ce sujet a été au cœur de la dernière élection consulaire, en décembre. Le projet CCI-Vinci était tout sauf un projet économique : aucun objectif clair, aucun engagement précis … aucune concertation, y compris en interne ; Bernard Fourcade n’ayant même pas pris la peine d’associer le personnel de l’aéroport au projet. Avec un projet aussi faiblement mené, Christian Bourquin et Robert Navarro n’ont eu aucune difficulté pour imposer le choix de Veolia !

Perte de souveraineté sur les décisions de l’aéroport décidée par nos élus locaux en 2007 et gestion catastrophique de La Llabanere pendant 15 ans sous le règne de Bernard Fourcade sont les principales raisons de cet échec. Voilà donc comment, après que les contribuables catalans aient financé 30 ans d’investissements et de pertes sur notre aéroport, notre principale porte d’entrée file entre les mailles du privé sans aucune garantie que les usagers, entreprises et touristes, voient la qualité de service s’améliorer et que notre économie voit un regain de trafic salutaire d’ici à quelques années!

Un gâchis de plus à mettre l’actif de nos élus de tous bords.

Laisser un commentaire