Redresser l’aéroport de Perpignan

La situation dramatique (-34% de trafic, un aérogare indigne d’une ville de notre rang) de l’aéroport de Perpignan-Rivesaltes traduit l’absence de stratégie du président actuel de la Chambre de Commerce qui:

  • a méprisé la nécessité d’une relation forte avec Air France,
  • a financé de manière déraisonnable les compagnies low cost,
  • n’a pas dénoncé l’absence d’investissement de son propriétaire, le syndicat mixte,
  • a engagé la privatisation de l’aéroport sans concertation ni le moindre projet d’entreprise,

Cette situation ne peut continuer ainsi. Nos propositions pour l’aéroport passent par:

  • la relance d’un programme d’investissement pour en améliorer la qualité et ce, pour faire revenir Air France et d’autres compagnies à Perpignan,
  • Implanter la nouvelle gare TGV sur le secteur de l’aéroport afin de faciliter la création d’un véritable hub touristique
  • la mise en place d’une stratégie commerciale plus agressive avec les low costs,
  • la mise en place d’une nouvelle organisation au sein des équipes pour une plus grande qualité de service et de réactivité en vue de la relance du trafic.

Notre département ne peut pas se passer d’un aéroport digne de ce nom, desservi par des grandes compagnies (dont Air France) aux meilleurs prix (pour relancer le trafic, notamment touristique).

La relance de l’aéroport de Perpignan-Rivesaltes figure parmi les priorités de notre Plan pour les Pyrénées-Orientales.

4 Commentaires

  1. Bob dit :

    oui vous avez raison de suis de tout coeur avec vous ! je ne suis pas commerçant pas artisant ni autres …….donc pas droit à voter pour votre liste hélas mais sachez que beaucoup de personnes vous soutiennent bonne chance et bon courage on compte sur vous par avance Bravo !

    Répondre
  2. Patrick dit :

    Votre analyse de la gestion
    De l’aéroport semble réaliste. Depuis 2 ans aucune negotiation avec air France ne semble avoir eu lieu: mr subeck pense que les compagnies low cost sont un avenir pour le département . Mais a quel prix? Pourquoi l,investisseur prive a repousse l’échéance initiale de prise de participation début avril en lieu et place du 1 ier janvier pour avoir une vision plus claire de la gestion de cet aéroport ?
    Combien d’,argent public est parti dans les poches de mr O,leary, le patron de ryannair ?
    Quel est la part du budget de la CCI investi dans l’aménagement de l’aéroport ?

    Répondre
  3. Yann dit :

    J’espère que vous serez élu, ce département a besoin de nouvelles têtes, il est temps de faire bouger les choses.Ce département a tellement d’atouts inexploités, quel gâchis.Le département mérite d’un vrai aéroport , ou en sont les négociations avec Easy Jet.Du point de vue des commerces il faut faciliter l’installation de nouvelles enseignes qui pourraient drainer les clients de l’Aude et de l’Espagne voisine.Le commerce en centre ville doit se développer , le centre du monde pourrrait devenir un vrai centre commercial à l’image du Polygone de Montpellier , l’aménagement de l’avenue de la gare pourrait permettre l’implantation de nouveaux commerces attractifs qui draineraient les clients vers la gare TGV et ses boutiques.

    Répondre

Laisser un commentaire