Le voyageur anglais payé 3 fois plus cher à Perpignan qu’à Montpellier !

A Perpignan, c’est bien connu, le touriste anglais acheminé par avion low-cost rapporte beaucoup d’argent aux commerces du centre-ville de Perpignan: selon le rapport annuel 2009 (page 30) de la chambre de commerce, les retombées sont estimées à 52 Millions d’euros, soit 1 Million d’euros par semaine !

Pour Bruno DELMAS, tête de liste Ici & Maintenant: “Ces chiffres sont bidons car aucun commerce du centre-ville ne voit se déverser 1 Million d’euros par semaine sur Perpignan ! La vraie question est de savoir combien cela coûte de “faire venir” ces touristes sur le département et si cet investissement est judicieux”.

Pour faire venir ces touristes à Perpignan, la CCI (gestionnaire de l’aéroport) finance ce que l’on appelle des “subventions de marketing aérien” qu’elle verse aux compagnies aériennes. Cette aide est confirmée par le rapport annuel de la chambre de commerce et surtout par le commissaire aux comptes de la CCI: “(en 2009), des aides ont été versées aux compagnies aériennes pour un montant total de 1.335.749 euros pour 82.290 passagers. L’ensemble de ces aides font l’objet de conventions spécifiques”.

“Quand on divise le montant des aides versées par le nombre de passagers anglais qui atterrissent à Perpignan, cela veut dire que l’on paye 16,23 euros par passager. A Montpellier, la CCI ne paye que 6,65 euros par passagers (voir ci-dessous). Alors de deux choses l’une, précise Bruno DELMAS, soit on les paye plus cher que les autres et cela veut dire que l’on est plus que mauvais en négociation, soit on les paie plus cher car ces touristes rapportent plus à notre économie”.

Et là aussi, les chiffres sont accablants pour Bernard Fourcade, le président sortant de la CCI:

  • à Montpellier, 1,8 Millions d’euros investis financent l’arrivée de 270.000 passagers, soit un coût de 6,65 euros par passager
  • à Perpignan, 1,4 Millions d’euros investis financent l’arrivée de 82.290 passagers, soit un coût de 16,23 euros par passager

En termes de retombées, les chiffres de la CCI de l’Hérault semblent plus sérieux qu’à Perpignan:

  • pour 270.000 passagers, “les retombées sont estimées à 60 Millions d’euros” soit 222 euros de retombées par passager selon l’actuel président de la CCI de l’Hérault
  • pour 90.000 passagers, “les retombées sont estimées à 52 Millions d’euros” soit 631 euros par passager, selon Bernard Fourcade
  • Cherchez l’erreur !

Autre point important, à Montpellier, 75% du budget de “marketing aérien” dépensé pour l’aéroport est financé à 75% par la Région, l’Agglo de Montpellier et le Conseil Général; le reste par la CCI, la ville de Montpellier et la communauté de communes du Pays de l’Or. A Perpignan, la CCI assume seul son budget de promotion sans le soutien des collectivités locales: sans que la CCI n’y trouve rien à redire !

A Montpellier, le touriste anglais coute 3 fois moins cher qu'à Perpignan

A Montpellier, le touriste anglais coute 3 fois moins cher qu'à Perpignan (cliquer sur l'article pour agrandir)


Laisser un commentaire