Pourquoi nous nous présentons

Timeforchange

Personne n’ignore dans quel état se trouve l’économie des Pyrénées-Orientales: depuis 30 ans maintenant, notre département s’enfonce et rate occasion sur occasion. Pour s’en sortir, chaque commerçant, chaque entrepreneur ne peut compter que sur lui-même s’il veut voir son entreprise se développer.

A propos de la Chambre de Commerce et d’Industrie, il n’est plus rare d’entendre dire ouvertement : « A quoi bon peut servir la CCI ? Qui nous représente là-bas ? Que font-ils vraiment ? On ne les voit jamais ! ».

Cette situation est d’autant plus grave que la CCI emploie aujourd’hui 330 salariés dont une grande partie est démobilisée en raison d’un management très discutable.

Malgré un budget annuel de 26 Millions d’euros financé par les commerces et les entreprises locales, la CCI n’affiche aucun résultat positif pour l’économie catalane en général, les commerces et les entreprises en particulier.

Son échec le plus voyant est symbolisé par la déchéance qui touche notre aéroport (Perpignan-Rivesaltes) et dont la CCI est le gestionnaire : 34% de trafic en moins depuis dix ans, un aérogare proche de « l’aéroport de brousse » et, petit à petit, l’abandon du secteur par Air France.

Cette dégradation n’est pas sans conséquence sur notre économie locale dont le tissu est déjà très affaibli. Sans compter sur une situation sociale compliquée: avec un taux de chômage et de  RSA (ex-RMI) parmi les plus élevés de France.

Ces situations semblent d’autant moins s’améliorer que personne ne sent – tant venant des collectivités locales que de la CCI – une reprise en mains énergique.

Notre groupe de commerçants et de chefs d’entreprises, soutenus par des centaines de décideurs catalans, s’engage parce que la situation ne peut plus durer ainsi : la chambre de commerce et d’industrie des Pyrénées-Orientales se distingue par l’absence totale d’action, de résultats et de vision. Réagir aujourd’hui, c’est se donner une chance de sauver notre économie dès demain !

Notre engagement est une réponse à trois questions simples:

- Est-ce que l’économie du département se porte bien ? A cela, nous répondons non.

- Est-ce que la situation peut se redresser ? A cette question, nous répondons oui.

- Est-ce que la CCI peut-être moteur dans ce redressement ? Absolument, oui.

- Est-ce que l’équipe actuelle est en capacité de le faire : à la lumière de son bilan sur les 10 dernières années, nous pensons que non !

Nous nous sommes donc réunis – chacun, commerçant ou entrepreneur – pour fonder une équipe et un projet qui portent une nouvelle vision de l’économie du département.

Nous vous détaillerons l’ensemble de nos propositions tout au long de la campagne qui nous mènera au scrutin du 8 décembre (et à partir du 25 novembre pour ceux qui souhaitent voter par internet).

Nous exprimons, en votre nom, une nouvelle exigence : décider ici, pour avoir des résultats concrets dès maintenant !

Les commentaires sont fermés.